JUNKYARD : Junkyard

2015-01-05_54aaa707ed68d_Junkyard_-_Junkyard.jpg
Origine : USA
Date de sortie : 1989
Label : GEFFEN
Coup de Coeur :
Chronique par :
Web :
1

1989 signa l’arrivée d’un groupe venu de nulle part, ou plutôt supposé être de Los Angeles alors qu’ils débarquaient d’Austin – Texas, signé par une major ayant le vent en poupe, GEFFEN. Un groupe qui plutôt que de suivre un chemin « simpliste » n’hésita pas un seul instant à revendiquer son Rock n’Roll déjanté bien que fortement teinté d’influences Southern, et pour cause. Ce groupe c’est JUNKYARD et son 1er album éponyme. Séquence culte.

Car s’il y a bien un groupe que l’on n’attendait pas en si bonne place à cette époque-là, c’est bien JUNKYARD. A base de Hard Rock conventionnel où se mélangent de sublimes influences Southern Rock n’Roll, les 10 titres de ce 1er album font de JUNKYARD, tout à coup, un groupe mis sur le devant de la scène. Avez-vous déjà écouté SIMPLE MAN ? SHOT IN THE DARK ? BLOOZE ? HOLLYWOOD ? HANDS OFF ? Si non, vous aurez du mal à comprendre le comment du pourquoi d’une chronique aussi courte pour un album tellement essentiel.

Conforté dans l’idée que le Rock n’Roll n’a nullement besoin de « chi-chi », JUNKYARD va droit à l’essentiel et apporte sa pierre à l’édifice à coup de riffs tous plus efficaces les uns que les autres, aux solos qui sentent le sud et nous rappellent bien évidemment ces influences LYNYRD évidentes. Et ce qui fait que JUNKYARD est cet ovni déboulé de nulle part en 1989 c’est cette voix exceptionnelle de David Roach dont le timbre offre une chaleur sur la totalité de l’album.

Pas la peine d’en rajouter ou plutôt un conseil : vous n’avez pas cet album ? Honte à vous et foncez donc vous le procurer, peu importe le média.

 

Tracklist :
1. Blooze
2. Hot Rod
3. Simple Man
4. Shot in the Dark
5. Hollywood
6. Life Sentence
7. Long Way Home
8. Can’t Hold Back
9. Texas
10. Hands Off

junkyard1

Source de la news

Sleaze It :
Style : ,