HARDCORE SUPERSTAR : Le Divan Du Monde (Paris)

2015-03-23_551071b45148f_HCSS.png
Date : 21/02/2015
Salle : Le Divan Du Monde
Affluence : 250
Coup de Coeur :
Chronique :
KARL
1

Double Crush Syndrome + Nitrodive + Hardcore Superstar
(Le Divan du Monde – 21 Mars 2015)

Chronique réalisée par notre headbanger en chef, KARL !

Une semaine et demie après être passé par la Belgique pour un concert de Lordi (vous pouvez retrouver la chronique ici http://sleazethiscity.com/2015/03/lordi-de-kreun-courtrai/), c’est direction le Divan du Monde à Paris que je me dirige pour voir un groupe que je rêvais de voir depuis quelques années, j’ai nommé les suédois d’Hardcore Superstar !

Autant le dire, étant une des salles parisiennes dans laquelle je n’avais encore jamais mis les pieds, la tâche la plus hardue fût de retrouver mon chemin ! Arrivé vers 18h00 à la salle, et après avoir retrouvé quelques amis musiciens, autres chroniqueurs et amis de beuverie (car ce soir, l’ambiance est déjà au top avant même d’entrer, on fait la fête en mieux à Paris !) qu’on aperçoit le groupe prendre quelques vidéos aux abords de la salle.

Début officiel des hostilités à 19h00, et c’est avec une grande surprise que je découvre les allemands de Double Crush Syndrome (qui s’est ajouté au concert quelques jours plus tôt pour remplacer Bonafide), un trio qui joue du rock’n’roll à 100 à l’heure, et ça fait plaisir en ouverture !
Bonne surprise donc, avec des morceaux énergiques et rentre dedans, et un groupe proche du public et, on le voit, content d’être là ! Du rock’n’roll burné et parfait pour l’occasion, à découvrir donc pour nos lecteurs qui, comme moi, ne connaissaient pas !

Vers 20h15, on retrouve les suédois de Nitrodive qui nous serve leur punk’n’roll, dans la même lignée que Double Crush Syndrome ! Tout aussi bien (et toujours avec un trio), le groupe sait chauffer le public comme il faut, et les headbangs continuent de plus belle depuis déjà 19h00 !
Rien que du très bon donc pour une mise en bouche plus que parfaite avant l’arrivée d’Hardcore Superstar !

Et quelle arrivée, parce que vers 21h30 que le groupe entame son set avec We don’t celebrate sundays, et autant vous le dire… c’est déjà le bordel ! Ca pogote sévère, ça headbang, et on aura le droit à de nombreux slams. N’en déplaise à certain qui trouveront les derniers singles du groupe moyens, le groupe est en forme, et met un bon coup de pied au cul aux potentiels détracteurs !

Le groupe se fait plaisir et communique beaucoup avec le public, et dès les premières minutes, 2 jeunes fans ont été invités sur scène par le groupe, qui, à leur demande, ont joués le début de Long time No see, morceau du dernier album en date C’mon Take on Me (en attendant le prochain à venir le 22 Avril).
Sinon, une set list en béton armé avec les classiques (en vrac) Dreamin In a Casket, She’s Offbeat, Someone Special, Moonshine, Guestlist ou encore Kick On the Upperclass !
A cela se sont ajoutés quelques nouveaux morceaux du nouvel album à venir, dont les deux derniers singles Don’t Mean Shit et Touch the Sky (le dernier cité prend toute son efficacité en live), ainsi que The Cemetery, morceau déjà joué en live pendant cette tournée.

Une soirée à l’image de la Suède donc : rock’n’roll, rentre dedans, en sommes parfaite ! Hardcore Superstar s’impose comme un des leaders du mouvement Sleaze suédois, et le groupe ne prend pas une ride même après quelques années de carrière déjà !

Pour ceux qui ont l’occasion de voir le groupe sur leurs prochaines dates ou sur un festival cet été (notamment pendant les Metal Days ou au Sweden Rock), n’hésitez pas une seule seconde, foncez !

Vidéos :

Long Time No See / Guestlist

Last Call for Alcohol

The Cemetery

setlist HCSS

Nota : Ajoutez LONG TIME NO SEE juste avant GUESTLIST.
ainsi que SOMEONE SPECIAL, ajouté à l’arrache pour Paris.

Source de la news

Sleaze It : | |
Style : , ,