LORDI : De Kreun – Courtrai

2015-03-13_550332e7b44a8_LORDI.jpg
Date : 11/03/2015
Salle : DE KREUN
Affluence : 200
Coup de Coeur :
Chronique :
KARL
1

De retour dans les contrées dans lesquelles je n’avais pas remis les pieds depuis le concert de The Defiled / Avatar fin 2014, c’est avec l’honneur et l’adrénaline d’enfin voir les monstres finnois vainqueurs de la (pseudo) kermesse musicale qu’est l’Eurovision en 2006 (ça rajeuni pas tout ça !).

————————————————————-

Hollywood Groupies + Dirty Passion + Lordi
De Kreun – Courtrai (11/03/2015)

————————————————————-

Arrivé vers 18h30 pour un début de concert programmé à 19h, j’ai le temps de m’enfiler quelques bières pour me mettre dans l’ambiance. Et quelle ambiance, puisque vers 19h c’est Hollywood Groupies (que vous pouvez retrouver en chronique sur le site) qui débarque sur scène !

Ca joue fort, vite et bien, et la bande tout droit venu d’Italie sait mettre l’ambiance. Peu de temps morts entre chaque morceau (le groupe a un créneau de 40 minutes), mais suffisament pour chauffer l’ambiance ! Foxy (chanteuse du groupe), telle une pile duracel (vous m’excuserez pour les vannes un peu nazes, il est 10h du mat à l’heure où je rédige cette chronique…) va d’un bout à l’autre de la scène, et sa voix rauque à souhait complète facilement son charisme !

C’est vers 20h, après une prestation largement applaudie par le public que le groupe nous quitte, le temps d’aller faire le plein en bière et… toujours en bière ! (c’est la Belgique, les bières sont pas chères, donc on en profite et on met la voiture sur « pilote automatique » pour le retour)

Vers 20h30, c’est au tour de Dirty Passion de venir occuper la scène, et c’est dans un style Hard Rock plus « classique » dirons-nous, que la soirée se poursuit ! Là encore, ça joue bien et ça met l’ambiance, la soirée est vraiment sous le signe du divertissement et de la communion rock’n’roll entre le public et les groupes. Entre morceaux joués à 100 à l’heure (oui, on utilise encore cette expression, quelque part dans le Nord en tout cas) et ballades, le groupe ne perd pas le public une minute et fait un carton pendant 40 minutes bien méritées !

Le temps d’aller boire une énième bière (à ce rythme, je pourrai investir en bourse), on retrouve les monstres sacrés de la soirée vers 21h20.

C’est avec une entrée sur le single du dernier album (Scare Force One, dont vous pouvez trouver la review sur le site !), « Nailed by the Hammer of Frankenstein » que Lordi commence son concert, et dès la première note, je headbangue à m’en péter le cou ! Enchainement sans temps mort avec « This Is Heavy Metal » et le désormais culte « Hard Rock Hallelujah » et j’ai déjà l’impression d’avoir perdu 30 kilos (plus efficace qu’une séance de sport je vous le dis !).

Le tout est parfaitement orchestré, et la mise en scène du show n’a pas à pâlir face à Alice Cooper ou Kiss. N’en déplaise à certain, le groupe n’oublie pas ses racines et il est difficile de faire plus rock’n’roll qu’eux, le partage avec le public pour un groupe de cet envergure est à souligner !

Dans la setlist, rien que du très classique dans l’ensemble, mais efficace, et on en demande pas plus ! Le groupe se permettra néanmoins de jouer un titre moins connu « Don’t let my mother know », titre bonus du premier album du groupe Get Heavy, et ce n’est pas pour me déplaire vu que c’est un de mes titres préférés !

Dans les temps forts du show, on notera une chute de neige sur le public pendant « It Snows In Hell », un « fuck you asshole, fuck you asshole » repris en choeur par tout le monde pendant « Sincerely With Love » et les ailes de Mr Lordi qui se déploient pendant « Devil Is a Loser ».

Preuve en est (s’il y en a encore besoin), 2 jours après le concert, j’écoute encore les titres du groupe en boucle, et me prend pour Mr Lordi au réveil dans ma salle de bain (je vous assure, au réveil, je n’ai rien à envier au groupe niveau monstruosité !).

Alors un conseil pour tout ceux qui regretterai d’avoir loupé ce concert : fonçez Mardi prochain à Paris, vous ne serez pas déçu le moins du monde !

Setlist HOLLYWOOD GROUPIES :
1. Helter Jester
2. Glory Hole
3. Perfect Lie
4. The Empress
5. Electric King
6. Get It on
7. Come to Life
8. Sick Twisted

Setlist DIRTY PASSION :
1. Bad karma
2. Hallelujah
3. Los Angeloser
4. The Mess
5. Bitch
6. Addicted
7. The ballad of the skank
8. Shame
9. Dougther of the reaper

Setlist LORDI :
1. Intro / Nailed by the Hammer of Frankenstein
2. This Is Heavy Metal
3. Hard Rock Hallelujah
4. Deadache
5. Hella’s Kitchen
6. Keyboard solo / Hell Sent in the Clowns
7. Blood Red Sandman
8. Drum Solo / Give Your Life for Rock and Roll
9. Don’t Let My Mother Know
10 . Bass Solo / How to Slice a Whore
11. It Snows in Hell
12. The Riff
13. Sincerely With Love
14. Amen’s Lament to Ra II (guitar solo) / Not the Nicest Guy
15. Devil Is a Loser
Encore :
16 . SCG7: Arm Your Doors and Cross Check
17. Scare Force One
18. Who’s Your Daddy ?
19. Would You Love a Monsterman ?

NB : 2 vidéos glanées sur Youtube, merci à leur auteur.

Source de la news

Sleaze It : | |
Style :