BEAUVOIR/FREE : American Trash

2015-05-26_5564467cef540_beauvoir_free_front.jpg
Origine : USA
Date de sortie : 2015
Label : Frontiers Records
Coup de Coeur :
Chronique par :
Web :
1

Association hors du commun, tel est l’adjectif que l’on pourrait apposer au débat lorsque l’on parle de cette collaboration fructueuse des deux compères Jean Beauvoir et Micki Free. Et ça ne date pas d’hier puisque tout ça remonte au début des années 90 lorsque les deux lascars s’adonnaient à composer des trucs de malade au sein de CROWN OF THORNS. Souvenez-vous de l’album éponyme ou encore de BREAKTHROUGH et de cette avalanche de Rock mélodique. 22 ans après la sortie de ce 1er album revoici le duo, drivant fièrement leur nouvelle collaboration étiquetée humblement BEAUVOIR/FREE et offrant en guise de cadeau de bienvenu un 11 titres intitulé AMERICAN TRASH.

Ce qui est frappant à l’écoute de cet album c’est qu’on se replonge pleinement dans ce que nous ont offert de mieux ce duo redoutables. Et ça démarre en trombe avec le 1er extrait issu de cet album le redoutable, démentiel et bougrement efficace ANGELS CRY. D’emblée, Beauvoir et Free en imposent, à croire que ces deux-là sont nés pour pondre ensemble des mélodies pareilles. Et ce n’est qu’une mise en bouche puisque tout l’album se déroule selon le même schéma : des riffs précis, des mélodies taillées dans le vif, des phrasés de guitares qui survolent le débat et cette voix que nous offre Beauvoir pour notre plus grand plaisir.

AMERICAN TRASH regorge de pépites. Bien évidemment comme énoncé ci-dessus ANGELS CRY, WHIPLASH, COLD DARK DECEMBER, SHOTGUN TO THE HEART ou encore THERE’S NOT STARTING OVER pour les titres les plus catchy et proche du Hard US / AOR auquel nous avait habitué le duo et plus particulièrement Beauvoir avec Voodoo X. Bon ok, faut dire que la voix du gaillard fait un peu référence en la matière mais ce n’est pas pour autant que le duo a pris l’optique de la facilité puisque tout l’album ne tourne pas autour de ces titres « easy listening » et l’on retrouve même des titres moins évidents à l’approche et qui demande plusieurs écoutes pour s’accaparer l’essence même de ce qu’ils proposent comme par exemple MORNING AFTER et le titre éponyme AMERICAN TRASH. Et n’oublions pas quelques mid-tempo bien sympathiques comme pourquoi pas IT’S NEVER TOO LATE, NEVER GIVE UP et finalement la ballade de rigueur JUST BREATH, superbe soit-dit en passant.

Il est donc inutile de vous faire un dessin et si vous avez lu la chronique jusqu’ici vous pourrez aisément admettre que cet album est un achat incontournable pour tout fan du duo. Ok, même si le son est moderne et les titres à tendances « récentes », entendez par là que l’intelligence du duo va quand même plus loin qu’une redite et qu’il offre une musique résolument dans le temps. Et ça, c’est tant mieux. Alors oui, et re oui, au final on a là un excellent album et un coup de cœur évident.

Mais bon sang, un titre comme ANGELS CRY mérite à lui seul l’achat convulsif de cet album.

2015-05-08_554c637ebb706_beauvoirfreeamericantrashcd.jpg

01.Angels Cry
02.Morning After
03.American Trash
04.Whiplash
05.Just Breathe
06.Shotgun To The Heart
07.Never Give Up
08.Cold Dark December
09.It’s Never Too Late
10.She’s a KO
11.There’s No Starting Over

Source de la news

Sleaze It :
Style : , ,