WARLOCK : Triumph And Agony

2016-06-09_575952aa2439d_Warlock_-_Triumph_and_Agony.jpg
Origine : Allemagne
Date de sortie : 05/09/1987
Label : Vertigo
Coup de Coeur :
Chronique par :
Web :
1

Le Hard et le Metal féminin n’ont jamais vraiment eu la place qu’ils méritaient au sein de la « communauté » de chevelus. Bien souvent nombre de sobriquets étaient associés aux performances de donzelles, pourtant très douées pour la plupart, se démenant sur scène et sur disque. Mais en ce qui concerne WARLOCK et sa frontwoman DORO PESCH ça a toujours été un amour bi directionnel entre, d’un côté des fans acquis à la cause de la donzelle et de l’autre un petit bout de femme au cœur grand comme ça, passionnée et amoureuse de son public comme rarement un artiste peut l’être.

Sorti le 5 septembre 1987, TRIUMPH AND AGONY fait partie de ces albums indiscutables, indétrônables, véritables pierre angulaire qu’ils sont devenus au fil des temps. Il s’agit du 4ème album des allemands de WARLOCK et aussi leur plus gros succès avant une fin soudaine qui lança définitivement la carrière solo de DORO. Bien évidemment il marque l’année 1987 et 1988 par nombre de ses tubes dont l’ultra cultissime « oh combien » célèbre hymne Hard Rock ALL WE ARE, suivi de très près par le génial au possible I RULE THE RUINS.

Drivé de main de maîtresse par une DORO au sommet de sa forme on sort du contexte qui tendait à définitivement enfermer le Hard Rock « au féminin » dans quelques niaiseries hagardes destinées à un marché américain on ne peut plus aseptisé. Non, avec WARLOCK le chant féminin démontre qu’il a des couilles et pas qu’un peu. Car en plus des monstres sacrés pré cités on peut raisonnablement déclarer que la grosse majorité des titres présents sur ce TRIUMPH AND AGONY en dégagent et offrent aux fans un bombardement incessant de riffs, de solos furieux et de refrain bien évidemment très ancrés dans leur époque. KISS OF DEATH, METAL TANGO, TOUCH OF EVIL ou encore COLD, COLD WORLD ne sont que de minces exemples du potentiel « dézinguage de cervicales » de cet album. Mais ce qui revient vous lécher l’oreille, vous titiller l’échine, c’est bien cette voix envoutante de DORO PESCH. Quiconque est un jour tombé sur cet album ne s’en est vraiment remis.

Un must have ? Arrêtons là la plaisanterie, vous devriez déjà TOUS l’avoir !

2016-06-09_575952aa2439d_Warlock_-_Triumph_and_Agony.jpg

TRACKLIST

1. « All We Are »
2. « Three Minute Warning »
3. « I Rule the Ruins »
4. « Kiss of Death »
5. « Make Time for Love »
6. « East Meets West »
7. « Touch of Evil »
8. « Metal Tango »
9. « Cold, Cold World »
10. « Für Immer »

Warlock1

WARLOCK

Doro Pesch – vocals
Niko Arvanitis – guitar
Tommy Bolan – guitar
Tommy Henriksen – bass
Michael Eurich – drums

GUEST
Cozy Powell – guest drummer

Source de la news

Sleaze It :
Style : ,