THE ANSWER : Le Trabendo – Paris

2016-12-22_585b89b1eeae9_aff_theanswer_640.jpg
Date : 08/12/2016
Salle : Le Trabendo
Affluence : 700
Coup de Coeur :
Chronique :
CHERRY
1

Dès les premières minutes qui suivent l’ouverture des portes du Trabendo, une file d’attente de quelques dizaines de personne vient s’agglutiner au pied de la petite scène, tandis que d’autres préfères se percher en haut des escalier qui bordent la salle parisienne. Nous attendons deux groupes ce soir, deux tête d’affiches qui plus est, et il suffit de jeter un coup d’œil aux instruments placés sur scène pour s’en assurer : la batterie arbore un logo, ce sont les Dead Daisies qui ouvrent le bal.

Juste pour rappel, au cas-où les petites conversations excitées teintées d’appréhension qui en témoignent ne suffisent pas à vous rassurer sur ce point avant que cela ne commence ; The Dead Daisies met bel et bien en scène une jolie flopée de pointures du rock n’ roll. Ce soir, se présentent à nous John Corabi, Marco Mendoza, Doug Alrich, David Lowy, et Brian Tichy. En effet, tout le monde n’a pas encore forcément eu le temps de voir ce panier garni performer ensemble. En une heure, ça y est, une brève vérification assure que la salle est bien remplie. Loin d’être déçus, admettons que leur show hypnotise : des ondulations de Marco et sa basse aux poses bizarroïdes de John qui lui donnent un air quasiment méphistophélique, en passant par un as à la batterie qui nous stupéfie, wouhou.

Ça déboîte, et pas qu’un peu, le plaisir que prennent les types sur scène est palpable, puisqu’on les surprend à rire, se sourire entre eux et se faire des blagues ainsi qu’en partager un max avec le public. On se sent à la maison. Sans parler de la nana qui s’est faite smacker sur la bouche par Mendoza, disons simplement que voilà un groupe chaleureux et proche du public. Les gars s’accordent même la friandise de faire déconner le public sur quelques secondes de Highway To Hell (que les spectateurs gueulent avec grand plaisir bières dans les airs), ou encore avec Helter Skelter. Leur prestation s’achève dans l’approbation générale.

Setlist de The Dead Daisies :
Intro : Mashup Whole Lotta Love / War Pigs
1. Long Way to Go
2. Mexico
3. Make Some Noise
4. Fortunate Son
5. The Last Time I Saw the Sun
Solo de batterie
6. Join Together
7. With You and I
8. Mailine
9. Helter Skelter
Rappel :
10. We’re an American Band
11. Midnight Roses

The Answer se met en place rapidement après, et si peut-être un ordre inverse de passage des groupes aurait permis plus de dimension encore à la performance des irlandais, leur concert est comme une pommade qui vient soigner la plaie. Mais attention, ça cogne ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Le quatuor nous régale avec des morceaux issus de Solas, leur génial dernier album définitivement plus roots et plus ambiant, plus planant. Le public y semble toutefois majoritairement attentif.

Cormac Neeson propose alors de nous emmener un peu chez eux, et Paul Mahon sort de son bouzouki (« C’est Grec, mais nous aussi on sait s’en servir par chez nous ! » atteste Cormac) des mélodies authentiques qui feraient voyager les plus ouverts directement au cœur d’une soirée au pub. D’autres titres rappellent un peu plus le background du groupe, qui se définit par un rock plus dur, et il se trouve que l’équilibre bien alterné aide à mieux apprécier cette palette variée que maîtrise The Answer.

C’est clair, ce genre de soirée demande au public d’être un peu multifonctions, mais entreprendre de tourner ensemble est un choix de ces deux groupes qui s’explique lorsqu’on l’expérimente. Enorme concert en bref, la qualité et l’explosivité en leitmotiv de ces deux sets sur deux plans qui ricochent plutôt bien l’un sur l’autre, après tout.

Setlist de The Answer :
1. Solas
2. Beautiful World
3. New Horizon
4. Demon Driven Man
5. Tunnel
6. Waste Your Tears
7. Untrue Colour
8. In This Land
9. Thief of Me
10. Come Follow Me
11. Demon Eyes
12. Being Begotten
13. Spectacular
14. Battle Cry

Photos et report de Cherry, qui remercie l’accueil du Trabendo et l’organisation du concert.

 

 

 

 

]

Source de la news

Sleaze It : |
Style : ,