PRIDE & GLORY : Pride & Glory

2017-02-23_58aeaa092e076_Pride-Glory-Deluxe-Edition-cover.jpg
Origine : USA
Date de sortie : 1994
Label : Geffen Records
Chronique par :
Web :
1

Sans vouloir faire ombrage au talent incommensurable de ZAKK WYLDE et ce qu’il réalise avec BLACK LABEL SOCIETY, l’idée de chroniquer cet unique album de PRIDE AND GLORY s’impose, de fait, par ce côté plus accessible d’un ZAKK en provenance direct de chez OZZY à une période nettement moins Heavy. Aussi cet unique album enregistré par le génie de la six cordes et ses deux potes, JAMES LOMENZO (ex White Lion) à la basse et BRIAN TICHY (Lynch Mob, …) à la batterie, a forcément une place de choix dans notre chronique ALBUM & LEGENDE.

Au sortir d’une immense tournée à succès pour l’album NO MORE TEARS (1991) d’OZZY, immortalisée sublimement sur le LIVE AND LOUD (1993), forcément, le père ZAKK WYLDE devait avoir des fourmis dans les « papattes » et ce ne fut pas franchement une surprise d’apprendre que le gaillard déboulait avec deux potes à lui sur un projet solo et ce quelques mois avant un retour au bercail pour le OZZMOSIS de 1995. Et le résultat ? Le résultat de cet album 14 titres est au rendez-vous de tous les espoirs poussés haut et fort par le nombre croissant des fans du six-cordistes.

On pouvait déjà constater, de par son look, mais surtout, dans ses phrasés guitaristiques, que ZAKK avait des penchants pour le son South Rock. Et bien cela se confirme tout du long de cet album éponyme. Que ce soit sur l’excellent LOSIN’ YOUR MIND, SHINE ON, LOVIN’ WOMEN, MACHINE GUN MAN ou encore TROUBLED WINE, on ressent l’atmosphère moite et crade du sud du Mississipi, carrément. Ca transpire et pas seulement du fait de ce son de gratte, non, la voix de ZAKK y est pour beaucoup. Puisque OUI, ZAKK chante sur cet album, et chante plutôt ‘achement très bien. Justement, coup de chapeau sur son interprétation de TROUBLED WINE, ce titre valant à lui seul que l’on se penche sur cet opus. Mais pas que, puisque la paire rythmique fait un travail de malade, frôlant même le génie sur HORSE CALLED WAR, ce passage free style sur le solo de ZAKK est une merveille.

A-t-on parlé des solos sur cet album ? Bien évidemment il s’agit de l’essence même du gaillard, sur sa période OZZY comme sur BLS (Black Label Society), mais sur cet album c’est un ZAKK WYLDE complet, total, mis à nu que l’on retrouve et … libéré. Autant le dire, ses solos sont bien évidemment au rendez-vous mais de dénotes ni par une surdose de volontarisme ni par une surdose d’exhibition. Ils sont justes ciselés, poussés et posés délicatement là au service de l’œuvre. Et ça, ça le fait vraiment en grand.

A noter qu’on aime aussi à retrouver ZAKK au piano sur SWEET JESUS et sur HATE YOUR GUTS, moments si calmes au milieu d’une tempête humide et poisseuse du Sud des US.

Bref, vous l’aurez compris, on encense cet album car … il le mérite franchement, vraiment, puissamment car il s’agit là de ZAKK WYLDE tel qu’il est « était » à mi-chemin entre son South Rock de prédilection et un son nettement plus Heavy, certes assumé par le gaillard, mais moins notre tasse de thé avec BLACK LABEL SOCIETY.

Du grand art !

2017-02-23_58aeaa092e076_Pride-Glory-Deluxe-Edition-cover.jpg

TRACKLIST

1. Losin’ Your Mind
2. Horse Called War
3. Sine On
4. Lovin’ Woman
5. Harvester of Pain
6. The Chosen One
7. Sweet Jesus
8. Troubled Wine
9. Machine Gun Man
10. Cry Me a River
11. Toe’n the Line
12. Found a Friend
13. Fadin’ Away
14. Hate Your Guts

pride-glory2

LINE UP
ZAKK WYLDE
JAMES LOMENZO
BRIAN TICHY

Source de la news

Sleaze It :
Style : ,