MIKE TRAMP : Maybe Tomorrow

2017-03-08_58bfc7f8dac25_MikeTramp.jpg
Origine : Danemark
Date de sortie : 24/02/2017
Label : Target Records
Chronique par :
Web :
1

Idolâtré dans les années 80 avec WHITE LION, plutôt mal aimé dans FREAK OF NATURE et depuis, suivi par ses fidèles parmi les fidèles, MIKE TRAMP ne laisse personne indifférent. Une carrière ponctuée de réussites, d’échecs (inutile de rappeler son « reboot » du Lion Blanc fin des années 2000 ?), mais surtout d’une musique intimiste qui, finalement, correspond mieux à ce qu’il est vraiment : un compositeur interprète Rock dans la plus pure tradition qui soit. Revoilà donc le charismatique chanteur Danois avec un nouvel album, MAYBE TOMORROW.

Ceux qui connaissent sur le bout des doigts la discographie solo du lascar vous diront que MIKE est un fantastique conteur d’histoires. Contemporaines, mélancoliques, grâce à un timbre de voix taillé pour raconter quelques fables, vous vous sentez transportés par ce saltimbanque oubliant votre journée de « merde ». C’est justement ça que l’on recherche, chez ce genre d’artiste tout du moins.

Et ce n’est certainement pas MAYBE TOMORROW qui contredira ce propos tant vous allez vous sentir transporté. COMING HOME et cette fantastique ligne mélodique dont seul MIKE a « encore » le secret ? Alors que dire sur l’envoûtant TIME AND PLACE puisqu’avec son titre on frôle la quintessence même du lascar Danois. Tout d’abord sur une ligne Voix/Piano puis ensuite quelques arrangements des plus subtiles, le chanteur nous offre là une bien belle surprise, fontaine à émotions.

Plus encore que sur ses autres « méfaits » on sent chez MIKE à travers cet album une sérénité, un apaisement, un épanouissement qu’on imaginait guère chez lui. Autant sur ses albums précédents il y avait du pour et du contre (pour rester poli), autant sur MAYBE TOMORROW, rien ne sonne faux, tout est à sa place, et quand bien même c’est ultra carré, il y a ce petit truc, cette fragilité chez lui qui fait que … vous savez, le machin qui fait qu’à chaque écoute on croit redécouvrir l’album.  Et cette voix… il n’y a qu’à écouter RUST AND DUST, MAYBE TOMORROW, LEAVING ONE DAY ou WHAT MORE CAN I SAY pour s’en convaincre.

En conclusion, quand bien même on se retrouve là dans une certaine « continuité » de NOMAD (2015), il s’avère que ce dernier souffrait de quelques faiblesses. MAYBE TOMORROW quant à lui est une franche réussite, si bien qu’en fermant les yeux on se retrouve face à un chanteur assis sur un tabouret, dans un bar sombre, en train de nous offrir une invitation au voyage. Invitation qu’on prendra plutôt deux fois qu’une, WHY EVEN WORRY AT ALL ? Le message est clair.

A noter que MIKE sera en concert au Pacific Rock de Cergy (95) le 22 Mars prochain.

 2017-03-08_58bfc7f8dac25_MikeTramp.jpg

TRACKLIST
Coming Home
It’s Not How We Do It
Spring
Would I Lie To You
Rust And Dust
Leaving One Day
Time And Place
What More Can I Say
Why Even Worry At All
Maybe Tomorrow

Source de la news

Sleaze It :
Style :