NIGHT RANGER : Don’t Let Up

2017-03-15_58c8fa606622d_NIGHT_RANGER_dlu_COVER_HI.jpg
Origine : USA
Date de sortie : 24/03/2017
Label : Frontiers Records
Chronique par :
Web :
1

Ce qui est amusant c’est de constater qu’énormément de choses évoluent alentours mais que, finalement, NIGHT RANGER demeure le même, non sans quelques changements de linue Up puisqu’on retrouve aux côtés du charismatique BRAD GILLIS, l’inénarrable KERI KELLI.

Quelques semaines après ce somptueux live qu’est 35 YEARS AND A NIGHT IN CHICAGO (Chronique ICI), revoilà donc le groupe au sommet de sa forme. Sans épiloguer ni même faire office de prof d’histoire du Rock, nul naît sans connaître NIGHT RANGER … m’enfin avec bientôt 40 années au compteur et des tubes en pagaille ça reste un des dinosaures du Rock encore en activité capable de pondre des nouveaux titres en veux-tu en voilà sans la moindre once de redite, ou presque.

Au fait, il vaut quoi ce nouvel album DON’T LET UP ? Il suffit d’appuyer sur play et de se prendre en pleine face SOMEHOW SOMEWAY pour ne plus lâcher l’affaire jusqu’à plus soif, plus faim, tout ça. On a affaire à un excellent album des californiens. Comme d’habitude ? Oui, voilà . . . comme d’habitude (enfin l’objectivité de votre serviteur laissant à désirer lorsqu’il s’agit de ce groupe, on vous laisse juge). Quel plaisir d’entendre les voix de BLADES tant ce mec à le truc qui fait le truc quoi et de KEAGY. C’est bien simple, suffit d’écouter l’album pour se les imaginer avec cette pêche qui les caractérise tant. Tout comme le reste du groupe qui démontre, une fois n’est pas coutume, qu’on peut avoir un pédigrée long comme le bras et pourtant ne pas hésiter à se réinventer à chaque titre.

TRUTH et ses mélodies plus actuelles, le titre éponyme DON’T LET UP, WON’T BE YOUR FOOL AGAIN, WE CAN’T WORK IT OUT et CONFORT ME, et ce Rock US dont le groupe a carrément le brevet, bref vous l’aurez compris, voilà du NIGHT RANGER de très haute qualité. Pas de sirupeux ? Même pas, juste un mid tempo qui vient somptueusement clore la ballade, NOTHING LEFT OF YESTERDAY. En guise de nectar, ce sont des mélodies à la pelle, des duels de solos entre deux « big ones » du genre, que demander de mieux ?

En résumé, DON’T LET UP est un indispensable de NIGHT RANGER et il y a fort à parier qu’il ravira les fans du groupe et permettra grâce à ce son bien ancré dans le … présent, à d’autres de découvrir cette légende de notre musique.

2017-03-15_58c8fa606622d_NIGHT_RANGER_dlu_COVER_HI.jpg

TRACKLIST
01 SOMEHOW SOMEWAY
02 RUNNNG OUT OF TIME
03 TRUTH
04 DAY AND NIGHT
05 DON’T LET UP
06 (WON’T BE YOUR) FOOL AGAIN
07 SAY WHAT YOU WANT
08 WE CAN WORK IT OUT
09 COMFORT ME
10 JAMIE
11 NOTHING LEFT OF YESTERDAY

NightRanger1

LINE UP
JACK BLADES: Lead Vocals / Bass
KELLY KEAGY: Drums / Lead Vocals
BRAD GILLIS: Guitar / Vocals
ERIC LEVY: Keyboards
KERI KELLI: Guitar / Vocals

Source de la news

Sleaze It :
Style : ,