WINFIELD : Rock’n’Roll Ist Krieg

2017-04-07_58e75ab10938f_winfield.jpg
Origine : France
Date de sortie : 31/03/2017
Label : Autoprod
Coup de Coeur :
Chronique par :
Web :
1

Il souffle un vent de Rock n’Roll en basse normandie, on en a la certitude à Sleaze This City. Aussi, on fait les bagages et on fonce direct là-bas. Trêve de plaisanterie (quoi que !!!), si on parle d’un vent Rock n’Roll c’est parce qu’après avoir pris la bourrasque WINFIELD intitulée ROCK’N’ROLL IST KRIEG (le rock n’roll c’est la guerre) on se sent tout chose !

2 EP’s et un 1er album « REDNECKS BLOOD » (2012) plus tard, revoilà les WINFIELD avec un album blindé de maturité et de riffs en veux-tu en voilà qui vont faire fondre un maximum de haut-parleur. Si vous ne connaissez pas les WINFIELD, un petit passage sur leur page facebook vous offre un condensé clair et limpide : « Winfield, c’est les mecs de Mötorhead violants les mecs de Mötley Crüe devant les mecs d’Airbourne faisant un barbecue », vous êtes prévenus. Dans les faits c’est un peu plus simple. Prenez deux grattes, une batterie et une basse et des riffs taillés au burin dans le Rock, mixez le tout et mettez au four. Laissez cuire 44 minutes, sortez et saupoudrez de ce petit truc qui vient du bord de la Manche et vous obtenez des titres de dingues tels que KINGDOM OF GOLD, BLONDE SAVAGE QUEEN, BADASS ROCK’N’ROLL et le très énigmatique ALCOHOLIC SONG où on se retrouve, d’un coup d’un seul, plongé autours d’un feu de camp au fin fond d’une pleine des midlands. Et que dire de THANK YOU et YOU MAKE ME SICK où le rock se mélange à l’épique. Notons que pour ce dernier, nombre de groupe « Stoner » ne cracherait pas dessus.

Ce qui frappe dès la première écoute c’est la maîtrise des 4 lascars. Aussi bien sur la compo que sur l’interprétation, on voit qu’il y a du vécu  et que le boulot engagé pour sortir ce ROCK’N’ROLL IST KRIEG a porté ses fruits puisque nous voilà face à un album robuste, puissant, efficace et méchamment enivrant. Vraiment ? Pour que votre serviteur y revienne à coup de « replay » c’est qu’il y a matière à secouer la tête comme il faut, cheveux ou pas (autant se prémunir de toute blague déplacée).

Façon preuve par 9, WINFIELD nous démontre avec ce second album que le Rock « made en France » a pris la mesure des choses et que la qualité offerte par nombre de groupes depuis 4-5 ans grimpe à vitesse grand V et n’a dorénavant plus à rougir face à une concurrence qui, elle par contre, tant à s’essouffler pour cause de surdose (si tant est qu’il y ait concurrence, c’est une image). Chapeau bas, messieurs !

2017-04-07_58e75ab10938f_winfield.jpg
TRACKLIST
01 – The Openning
02 – Kingdom Of Gold
03 – Blonde Savage Queen
04 – Goddamn Loud
05 – Badass Rock’n’Roll
06 – El Tequito
07 – Alcoholic Song
08 – Thank You
09 – Hell & High Water
10 – You Make Me Sick

Winfield2

 LINE UP
F.BLIER : Guitars & vocals
M.MARTINET : Guitars
B.LETROADEC : Bass
P.AUDE : Drums

Source de la news

Sleaze It :
Style : ,