GREAT WHITE : Full Circle

2017-06-07_5937c577c8579_greatwhitefullcirclecd.jpg
Origine : USA
Date de sortie : 02/06/2017
Label : Bluez Tone Records
Chronique par :
Web :
1

En 1984 sortait l’album GREAT WHITE, considéré par beaucoup comme le meilleur album du groupe. En 2017 sort le 13ème album des GREAT WHITE. Le point commun entre ces deux albums, c’est que le groupe reprend du service avec celui qui, 33 ans plus tôt, lançait dans le grand bain l’un des piliers de la scène Hard Rock des années 80. On parle bien évidemment de celui que l’on ne présente plus,  MICHAEL WAGENER. Ce n’est peut-être qu’un détail pour vous mais pour nombre d’entre nous, cela représente beaucoup. FULL CIRCLE, c’est « aussi » le second album du groupe avec TERRY ILOUS (XYZ) au chant.

Point de chichis, GREAT WHITE restera ad vitam ce groupe de Hard plutôt bluesy où importe en priorité cette finesse mélodique propre au « roots » américain, ça c’est indéniable et ceux qui se sont perdus à vouloir leur filer un son trop « mtv » se sont gentiment foutu le doigt dans l’œil. Dès les 1ère notes de ce nouvel opus on sait à quoi on a affaire, à un GREAT WHITE qui titille la corde, balance du bend, se la joue bottle et assène à coup de mélodies imparables un bol d’air qui fait du bien par où ça passe. I’M ALRIGHT et MOVIN’ ON sont taillées pour la route, la sinueuse, celle où  rêve sans pousser sur l’accélérateur, celle où on décroche le ciboulot pour se laisser porter. 2 titres bougrement efficaces où tout l’art des GREAT WHITE est de balancer 30 ans plus tard toujours autant d’inspiration avec, pourtant, une recette maintes et maintes fois usée jusqu’au possible. Allez savoir pourquoi, chez ce groupe ça passe toujours. Ok, on retrouve là un MARK KENDALL au sommet de sa forme et épaulé par un MICHAEL LARDIE imparable, voilà une bonne occasion donnée à TERRY pour nous balancer des lignes vocales de très, très haute volée.

Tout comme sur LET ME IN où l’interprétation de TERRY fait indéniablement penser à du Rod Stewart (c’est moi ou j’ai la berlue ?) et où la base rythmique nous transporte, loin … très loin. Evitant de tomber dans le cliché de la paresse absolue, GREAT WHITE en impose tout du long de ce fantastique album où la prod de WAGENER explose à la face par une telle simplicité qui offre le son du groupe tel qu’il aurait dû toujours être (mon avis).

BIG TIME, MOONSHINE (surtout !!!) ou encore GIVE IT UP raviront les fans et … les autres car, ok il n’y a plus JACK RUSSELL, ok TERRY officie dans un registre radicalement opposé, m’enfin là c’est quand même un album de Rock avec un grand R. Les die-hard râlement une nouvelle fois quant à l’éviction du lascars suscité mais à leur place je serais plutôt content d’avoir deux groupes de haute volée, GREAT WHITE et le groupe de JACK RUSSELL (dont l’album est excellent, chro ICI).

Au final on dit que le vin se bonifie avec le temps, force est de constater que chez les GREAT WHITE, le cétacé a pris de l’assurance et on souhaite que ça dur encore longtemps. Un indispensable que ce FULL CIRCLE ? Assurément !

2017-06-07_5937c577c8579_greatwhitefullcirclecd.jpg

TRACKLIST
01. I’m Alright
02. Movin’ On
03. This Is The Life
04. Let Me In
05. Moonshine
06. Cry Of A Nation
07. Give It Up
08. Big Time
09. Never Let You Down
10. I’ve Got Your Back

GreatWhite

LINE UP
Mark Kendall —Guitar
Michael Lardie —Keyboards & Guitar
Scott Snyder — Bass
Audie Desbrow — Drums
Terry Ilous — Vocals

Source de la news

Sleaze It :
Style : ,