HIGHLY SUSPECT : The Boy Who Died Wolf

2017-06-02_593132eed665a_HighlySuspect.jpg
Origine : USA
Date de sortie : 17/02/2017
Label : Sony Music
Coup de Coeur :
Chronique par :
Web :
1

Il y a de ces ovnis qui parfois transpercent l’univers du rock avec une telle force qu’on se retrouve sur le cul sans rien comprendre. Le 1er album des HIGHLY SUSPECT dont le titre est THE BOY WHO DIED WOLF n’est pas un simple ovni mais une armée toute entière, attention à la détonation, chef d’œuvre en approche.

Enfin disponible en France, depuis le 17 Février dernier, le groupe s’offre là un nouveau carton plein aux US après l’excellent MISTER ASYLUM (2015) qui conduisit, ‘scusez du peu, les HIGHLY SUSPECT à être nominé aux Grammy Awards de la même année. Véritable power trio emmené par les frères MEYER, RICH et RYAN, respectivement bassiste et batteur de leur état et complété « oh combien » excellemment bien par le chanteur guitariste JOHNNY STEVENS, les HIGHLY SUSPECT nous délivrent un album d’une qualité rare avec de sublimes mélodies, des titres ultras inspirés qui flirtent carrément avec le gratin de ce qu’a pu produire le Modern Rock/Alternatif depuis 2 décennies au moins. Le single MY NAME IS HUMAN, LOOK ALIVE STAY ALIVE, LITTLE ONE ou encore SEND ME AN ANGEL ne sont que des exemples parmi les 11 titres qui composent cet album. Le son est racé, classieux, et, allez savoir pourquoi à l’écoute, on se retrouve posé là en plein Brooklyn, ville d’origine du trio.

Il eut été dommage d’avoir des titres aussi bien pensés et ne pas y ajouter LA touche qui fait le petit truc en plus. Et ce petit truc en plus c’est la voix de JOHNNY STEVENS. Non mais quelle voix, sensation sublimée sur le titre CHICAGO, « simple » duo piano/voix où la classe sidérale du chanteur offre toute la mesure auditive à celui qui l’écoute.

Non franchement, il n’y a pas à tourner autour du pot, des groupes de cette classe cela ne court pas les rues, preuve en est le succès du trio lors de son passage en concert en Février dernier à Paris.

Une écoute ne saurait être suffisante et sitôt terminée, on en redemande encore et encore. Est-ce le gage d’un grand album ? Généralement lorsque c’est mauvais on ne s’acharne pas. Avec ce THE BOY WHO DIED WOLF c’est tout le contraire et il y a fort à parier que votre touche « play again » risque de morfler sévère. Du grand Art que ce nouvel album des HIGHLY SUSPECT !

2017-06-02_593132eed665a_HighlySuspect.jpg

TRACKLIST
« My Name Is Human »
« Look Alive, Stay Alive »
« Little One »
« For Billy »
« Serotonia »
« Postres »
« Send Me an Angel » (Real Life cover)
« Viper Strike»
« F.W.Y.T. »
« Chicago »
« Wolf »

high-blog

LINE UP
Ryan Meyer – drums, vocals
Rich Meyer – bass, vocals
Johnny Stevens – guitar, vocals, synthesizer, piano

Source de la news

Sleaze It :
Style : ,